white bird on persons hand
Ecouter

C’est Une Belle Journée… !?

Posted On janvier 11, 2023 at 2:04 by / No Comments

Tonton pourquoi tu tousses ?

Toutes les familles ont leur tonton farceur. En général un homme qui a traversé la vie de manière un peu différente. Une exception qui confirme les règles du commun des mortels. Finalement, l’homme est rentré dans le rang ; mais avant de le faire, il a testé pour vous tout un tas d’interdits. La plupart des tontons racontent des histoires graveleuses interminables aux repas de famille, en gênant les prudes, tout en ennuyant les autres ; mais certains sortent du lot pavlovien. Par exemple, mon tonton à moi ! Un roi du pétard (et pas celui du 14 juillet) avec la voix rauque qui crache le reste de ses poumons à chaque hiver un peu rigoureux. Il n’a pas eu « sa bonne guerre », seulement sa petite révolution (il se plaît à dire : évolution) culturelle.

En tout cas, questions substances illicites, il se pose là. Ses connaissances, quasi encyclopédiques, forcent le respect. Qu’il s’agisse des variétés, des provenances ou des effets, tout est inventorié au creux de sa mémoire.

Il évoque ses séances de fumette avec au fond des yeux, un brin de nostalgie.  Depuis il s’est assagi. Le poids des convenances comme celui des contingences liées aux réalités, l’a écrasé pour en faire un bon citoyen. Quoi qu’il en soit, Tonton a gardé les mêmes goûts musicaux depuis 50 ans ce qui, pour votre serviteur, est foutrement bizarre. À croire que depuis sa folle jeunesse, il ne s’est rien passé sur la scène.

Ҫa me scie !

Pourtant, force est de reconnaître que sans cet homme, je n’aurais jamais écouté Led Zeppelin, Jethro Tull, Jefferson Airplane ; et c’eut été dommage, parce que Les Beatles, les Doors ou les Stones, ce n’est peut-être pas de la gnognotte mais bon… y’a pas que (qu’eux).

Jefferson Airplaine, ça plane pour moi. Les jours de spleen quand je n’ai rien d’autre à foutre, j’écoute en boucle. Et quand Tonton l’a su, il m’a souri puis m’a prêté un vinyle qu’il écoutait en boucle en fumant de la libanaise (le l sera minuscule pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté).

 It’s A Beautiful Day et son « White Bird »

Groupe psychédélique pour ceux, présents dans cette époque, curieux de sensations et dilatés de la pupille.

Je découvre et j’adhère, sans plus attendre. Sans doute de vieux gènes acid rock (que faisiez-vous, Père, avant de porter une cravate ?).

Ah ! It’s A Beautiful Day, souvent imité (voir plagié par Deep Purple dixit Tonton) pour un résultat très en dessous (toujours dixit Tonton). La faute à David LaFlamme, violon virtuose et fondateur du groupe. Lequel n’a pas bénéficié d’un destin favorable pour flirter avec la célébrité. On est bien peu de chose ! Pourtant, le deuxième album avait tout d’un grand.

Pour la grande histoire de Tonton, de retour de voyage en Californie, il pète la forme.

Pourquoi ?

Voyez vous-même.

Quand vous irez à San Francisco, faites un détour au Fillmore.

Et voilà…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *