vue mirmande
Voir

Les perchés du Val

Posted On novembre 16, 2021 at 11:32 by / No Comments

Je suis toujours frappé par l’intérêt que certains portent aux destinations lointaines alors même qu’ils ignorent tout de leur environnement proche.

Pourtant, dans ce pays fromager qui est le mien, je croise une foultitude de personnages attachants, souvent passionnants qui m’apportent ce qu’il est difficile d’avoir quand on ne maîtrise pas totalement le Yoron ou l’Azéri (par exemple).

Pourtant dans ce pays de clochers qui est le mien, je découvre encore et encore des sites tout aussi extraordinaires que les “incontournables” qu’il faut “avoir vu” (les fameux points de passages obligés, préconisés par les guides).

Cela dit, quand je me promène en étranger dans l’hexagone, je suis bien souvent plus calé que beaucoup d’autochtones sur le territoire qui est le leur (en tout cas qu’ils s’approprient). Exceptions faites des horaires d’ouverture de la déchetterie ou du supermarché le dimanche matin.

Mais ce n’est pas toujours le cas.

Ainsi, dans le gîte que j’occupe pour quelques jours, mon hôte connait l’endroit sur le bout des doigts (comme on dit), et il l’aime. Ce dernier point me semble indispensable pour se garantir un minimum de bien-être. Je suis au confluent de la Dunière et de l’Eyrieux en Ardèche, proche de tout, c’est-à-dire à moins d’une heure des coins que m’indique mon hébergeur.

De quoi satisfaire ma curiosité, d’aller gaiement à la découverte.

Tôt le matin, je prends la route pour quelques kilomètres (une trentaine). J’embarque un jeune couple qui a les mêmes exigences touristiques.

Mirmande est la destination.

vue mirmande

Il s’agit d’un village perché du Val de Drôme où les rues s’entrelacent pour finir leur course à l’église Sainte Foix, point culminant. De nombreuses échoppes d’artistes permettent aux badauds de souffler (parce que ça monte pas mal) ; tout en découvrant des œuvres singulières, souvent de qualité comme pour rendre hommage à André Lhote qui y séjourna (les amateurs de croûtes seront déçus). Nos pas nous mènent de petites ruelles en portes étroites, escaliers de pierres érodés par le temps, panneaux d’une autre époque, surprises incongrues… le tout propice à la flânerie. Une incitation à commander une trêve pour allonger la ballade.mirmande enseigne

mirmande jeu mirmande architecture ruelle mirmande calade mirmande escalier

Sur le chemin du retour Cliousclat,

petit village de potiers que la jeune femme, potière à ses heures, souhaite visiter malgré l’affluence record puisque nous sommes tombés sur le “marché potier”. Je vous laisse regarder la vidéo : Minute Cliousclat – Dose Nature 

Il y a tant et tant à voir que nous n’aurons jamais assez d’instants pour tout explorer. Mais avant de faire exploser notre bilan carbone, il serait judicieux de regarder là, tout près. C’est accessible, pas cher et tout autant surprenant. Il suffit d’une paire d’yeux (avec un seul, on peut encore), d’un peu de curiosité, d’une capacité d’émerveillement intacte

et d’une belle envie de vivre…présentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.