Ecouter

Partagez un temps de qualité

Posted On avril 11, 2022 at 4:41 by / No Comments


Un pianiste nourri aux : Bill Evans, Wes Montgomery ou Keith Jarrett, forcément ça tatoue l’homme.

Déjà une belle carrière, il compose à plusieurs reprises pour le grand écran et participe à de nombreux disques. Tantôt à la direction, tantôt à la codirection, tantôt avec… c’est selon. Hasard des rencontres, affinités trouvées, savoir être de concert, faire sonner, lâcher les notes puis… se regarder un petit peu plus heureux.

À moins de quarante ans, il accumule déjà de belles récompenses mais sa musique n’en pâtit pas comme c’est parfois le cas.

Bref l’homme est déjà reconnu, ce n’est que justice et c’est tant mieux, pas assez :

« C’est ça qu’est triste »

Le jazz a besoin d’un peu d’explications et d’hommes talentueux pour passer le témoin. Armel Dupas est un relai de taille, de qualité. C’est indéniable. Pour votre top dix en France ne l’oubliez pas. Comme un vent d’ouest qui souffle, le pianiste est assez affuté pour impressionner nos ouïes bercées d’inoubliables. Là, je pense à Miles Davis qui aiguisa mes oreilles à la trompette (de sa renommée).

Avec ou sans son trio, son site , tout comme ses vidéos YouTube permettent de se faire et une et deux et trois idées (même plus si affinités).

 

Plutôt beau non ?

Moi j’ai adoré ce qui semble être le dernier : Waltz 2022 mais je n’ai pas forcément bon goût. Allez, allez, laissez-vous faire ! À bord de votre péniche, de Nantes à Brest, vous aurez du temps. Le plaisir n’est pas si cher ! Mon voisin (un gars bien qui n’a pas peur de donner son avis, quitte à ne pas plaire) a dit : ça le fait !

Maintenant y’a plus qu’à !

Pour tous ces jours étranges, bizarres pas si étrangers…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.