art instruments
Ecouter

Communauté, le lien musicien

Posté le octobre 23, 2022 at 2:35 pm par / No Comments

Le plus important est-il de faire de la musique que l’on aime ou de vivre de sa musique ? Ou d’être reconnu dans la rue ? Ou d’échanger ? Ou de délivrer un message ? Ou de s’exprimer ? Ou de donner libre cours à son gisant ?

En réalité

En réalité, les musiciens eux-mêmes sont, pour la plupart, infoutus de répondre avec précision à ces questions, l’aspect intuitif comme spontané parasitant les connexions neuronales. Certains ont, c’est hélas trop souvent le cas, un besoin viscéral de reconnaissance ; mais d’autres veulent jouir tout simplement de leur art et donnent à leurs portées suffisamment de cachets pour qu’ils en touchent eux-mêmes.

Le délicat de ce siècle qui s’annonce catastrophique quant au climat et périlleux quant à la création artistique c’est qu’il donne, apparemment tout du moins, la possibilité à tous de se montrer. L’accès à toute forme culturelle semble facile si bien que, de toute part, nombre de talents surgissent. Ne nous y trompons pas, parce qu’en réalité, le bon côtoie le pire et le tout forme un ciment prêt à vous ensevelir dans un style que quelques bons algorithmes qui vous veulent du bien (hihihi) ont choisi pour vous.

La musique est variée et se noie facilement dans un gloubi-boulga industrieux d’une entreprise sans âme qui n’a de musical que l’étiquette. Bref, la variété est là, le talent bien souvent, mais le succès relève du hasard, du bon moment, de la bonne connaissance, du bon numéro… le marché vient après et lui seul décidera si tout ça, l’air de rien, reste dans les cordes.

Où est passée mon âme ? Suis-je encore capable d’aimer ?

Quand j’ouvre mes fenêtres, j’entends des bruits comme autant de rumeurs à me retenir dans une direction que je n’aurais pas choisie. Moi j’ai besoin de choisir. Alors je m’applique à le faire.

Linkaband 👀 me propose un échantillonnage à faire pâlir pas mal de majors bardés de directeurs artistiques plus préoccupés par leur look que par ce qu’ils entendent. Linkaband, des milliers d’artistes prêts à vous échanger un brin de vie dans votre propre salon pour quelques dollars de plus.

Prenez le temps de choisir

Prenez le temps de choisir ce qui vous fait vibrer sans avoir à vous préoccuper de l’avis du Monsieur qui s’y connaît (surtout en enveloppes). La musique peut très bien exister sans le blanc-seing des médias, sans produits manufacturés et vendus à grands coups de campagnes marketing, sans concerts gigantesques, sans passer à la télé ou sur les réseaux. Votre talent, c’est de choisir les vôtres !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *