cinématon luc moullet
Voir

A la recherche de l’homme à la pompe d’Ursus

Posted On août 20, 2021 at 4:21 by / No Comments

En discutant avec une dame respectable qui prétendait connaître tout ou presque du septième art, je fus, en quelques phrases surpris par son ignorance. Sans être crasse, elle était pour le moins sélective. Passés les frères Lumière et en dehors des campagnes de presse pour les derniers “chef d’œuvre” d’outre-Atlantique, que dalle, que tchi, rien sous le soleil, calme plat, mer d’huile…

Incapable de me citer un cinéaste que je me plais à nommer “référent”, sans écorcher son nom ou lui attribuer un film sans se tromper de titre. La naissance du septième art (hasard de l’histoire, pour certains le chiffre sept représente la maîtrise de l’esprit sur la matière) doit l’essentiel à quelques dizaines de novateurs… guère plus. Passer d’un défilé d’images à de la magie nécessitait une main curieuse et créative ; comme une plume, un pinceau, un violon, la caméra à du devenir mais pas avec n’importe qui.

Alors, alors, je pose la question aux passionnés de ces châteaux d’images qui défilent à la seconde, peut-on ignorer l’existence de Luc Moullet ?

Sans aucun doute. Mais je suis triste pour ce public qui se prive, passe à côté. Mieux, je suis triste pour l’homme qui en quelques dizaines d’années a bâti une œuvre qui se noiera probablement dans la profusion jusqu’à se perdre dans l’oubli.cinématon luc moullet

Luc Moullet Wikipédia

Vous saviez ça ?

Les médias consacrent des heures aux productions débiles (relaxantes certes mais débilitantes) et font l’impasse sur la singularité. Le résultat ? Une planification par le bas. Un seul angle, une même pensée, un uniforme d’une seule couleur. « Crétins, unissez-vous ! »

Il est possible de voir certains films de Luc Moullet en DVD (Fnac par exemple). Un coffret de 6 films et un autre de dix courts métrages. Il est possible d’en trouver parfois sur EBay. Vous pouvez aussi demander à la dame qui veut une télé public Française de qualité de les programmer à la place de… (la délation ce n’est pas beau !).

Si vraiment vous êtes raides comme des passe-lacets (j’adore cette expression), pour vous faire une idée, YouTube est votre ami. D’autres que moi apprécient :  Chaîne de Charles Flum, Les mutins de Pangée, Rando Moto.

Cinq priorités :

Cela étant le cinéma d’(h)auteur a besoin de votre argent, faites un don avant qu’il ne rende l’âme.

tunnel du parpaillon
Parpaillon (aux USA : Up and Down) – Luc Moullet – 1993

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.