Ecouter

Algorithmies musicales d’Iannis Xenakis

Posted On août 17, 2022 at 1:44 by / No Comments

« Quand dans les bois tu entendras le chant des feuilles qui tombent … »

Qui disait le poète. Un peu plus loin il me parlait des colères d’un vieux bousier puis de la sève des pins qui coule… Prosaïquement j’ai pensé à tous ces bruits forestiers comme autant de sonorités assez riches pour offrir à la nature une harmonie musicale. Une histoire de bruits propres à calmer nos angoisses. Quand le temps s’y prête, je m’assois sur une souche, prends place, assiste au concert. Un concert différent. Ce qui semblait au début être une série de bruits devient des bruissements heureux. Des improbabilités sonores qui font pourtant naître une émotion pure, profonde. Bref ce que je demande à la musique.

Au fond des bois, le surprenant vacarme autant agressif qu’apaisant devient, avec un peu de patience, un mets de sons. À l’image de la dodécaphonie qu’il est bon d’écouter quelques minutes avant de lui tourner le dos dès les premières notes. Il faut d’abord ouvrir ses écoutilles et ne pas se laisser aller à de cinglantes critiques épidermiques.

Arnold_Schoenberg_la_1948
Arnold Schoenberg
Igor_Stravinsky_portrait
Igor Stravinsky

D’ailleurs, à ma grande surprise, alors que mon cerveau n’identifiait pas Schoenberg (créateur, initiateur et développeur de la dodécaphonie) comme un compositeur digne de ce nom, mes oreilles s’étaient mises à penser l’exact contraire. En allant un peu plus loin (condamner peut attendre), on retrouve la notion d’atonalité dans de nombreuses œuvres (Stravinsky par exemple).

Pour ceux, intéressés par les techniques de composition :

Mon propos sera surtout de vous parler d’Iannis Xenakis. Lui a créé la musique stochastique et a été un des premiers à utiliser un ordinateur pour composer. Œuvre majeure à mon sens et ce, même si de note en note, mes connaissances musicales sont remisées à la préhistoire. Majeur car je voyage souvent au travers des « algorithmies musicales » de Xenakis. Peut-être parce que j’y retrouve la rigueur mathématique qui gère parfois notre vie, à nos dépens ou pour notre plaisir. Voyage, voyage, y’en a même qui m’ont vu voler.

Iannis_Xenakis_1975
Iannis Xenakis

L’œuvre de l’homme est conséquente et pourtant peu représentée, peu jouée.

YouTube : Iannis Xenakis

Les confluences entre dodécaphonie, stochastique et nature me sont apparues comme une évidence mais, il faut bien le dire, je suis un être bizarre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.